L’importance de la rénovation de l’installation électrique

La question qu’on peut se poser c’est :
Pourquoi rénover son installation électrique ?

La réponse est facile :
Tout simplement une installation défaillante engendre plusieurs risques au niveau des appareils électriques ainsi qu’au niveau humain (risque d’incendie et d’électrocution). La qualité et la bonne santé d’une installation électrique domestique participe à la sécurité des personnes et des biens.

Il est fortement dangereux et risqué de vivre dans une maison équipée d'une installation vétuste. En effet, les vieux équipements électriques ne respectent pas les règles de sécurité les plus élémentaires.

Il faut garantir une habitation saine et sauve et indemne de tout risque vital surtout.

Pour ce faire, il est recommandé de faire appel à des professionnels d’électricité pour assurer une remise aux normes totale et mettre en place une installation dans les règles de l’art.

Cependant, il est nécessaire de réaliser un diagnostic et chercher les pannes dans le but de remplacer ou réparer.
À priori, l’artisan électricien prendra en charge cette affaire avec ses collègues, ils feront tout un plan pour éliminer tout accident imprévu. Aussi, ils prendront le soin de préparer le matériel nécessaire tout en choisissant les meilleures marques disponibles dans le marché : Legrand, Hager, Schneider Electric, Siemens, ABB.

Cependant, on peut se demander aussi :
Est-ce que l’habitation nécessite obligatoirement une rénovation totale ?
Peut-être une rénovation partielle sera assez suffisante pour corriger les pannes qui se procurent quotidiennement dues à l’ancienneté de l’installation électrique. Une rénovation partielle peut-être ?

En effet, on doit généralement procéder à une rénovation partielle, si cela ne concerne qu’une partie du réseau considérée comme vétuste. Mais lorsque la totalité du circuit électrique présente un risque, on doit considérer une rénovation complète.

Installation électrique : quelles sont les normes et règles à respecter ?

 La norme de référence est la norme des installations électriques à basse tension NF C 15-100, de l’Union technique de l’électricité (UTE). Ainsi pour la respecter.
Les précautions suivantes devront être affichées au niveau de l’installation :
•L’installation pourra dans certains cas nécessiter la pose d’un parafoudre
•Toutes les prises de l’installation devront être obligatoirement être reliées à la terre via des prise interconnectées. Cette précaution est nécessaire pour éviter les risques d’électrocution et les dommages sur les équipements
•Un schéma précis de l’installation devra être fourni
•l’installation devra disposer d’un nombre précis de prises par pièce. Leur localisation sera extrêmement précise dans les pièces à risque comme la salle de bains
•La totalité des circuits électriques de l’installation doivent être protégés par des dispositifs différentiels à courants résiduels de 30 mA à savoir des disjoncteurs ou interrupteurs.

Que faire en cas de panne électrique ?


○ La première chose à vérifier, en cas de coupure électrique, est de savoir si la panne est locale ou générale.
Dans le cas d’une panne locale :
les réflexes à avoir en cas de coupure: Lorsque le courant est coupé brusquement dans un logement, il existe un certain nombre d’automatismes à adopter. Sans céder à la panique, il faudra certainement suivre ces conseils pour bien gérer la panne électrique. Les bonnes réactions entraînent les bonnes décisions.

Conseils à suivre :

-Identifier la provenance de la panne :
Il est temps d’aller jusqu'au tableau électrique pour voir si le disjoncteur a « sauté ». 
Mais la panne peut aussi provenir d’un court-circuit provoqué par un fil électrique dénudé ou une ampoule défectueuse, par exemple.
-Trouver l’appareil fautif
-Anticiper une nouvelle panne

Faire appel à un professionnel est certainement indispensable pour tout résoudre ainsi configurer les pannes en cas d’urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *